background
A
  • Ici
  • l'Image de Soi est la base de tout.
  • La base de tout ce qui fait notre monde social.
  • C'est le socle.

Nous vivons ici.

PERSUASION RETOUR
background

D A V I D N O I R

Un monde vivable

background
A

Oui, l'image de soi ...

Chacun est seul a connaître la nature du rapport réel qui le lie à cette image. C'est le secret des individus.

bouffons du roi ...

Ça coûte combien un ami ?

Toujours un évènement de trop. Ça me gratte l’oreille ; je me gratte l’oreille et ainsi de suite. Ça ne peut pas finir. Toujours quelque chose à rafistoler, à entretenir, un lien, un objet, les autres, mon corps. Pas d’étendue de sable mouillé pour qu’y déferlent en une continuité sans trouble les vagues de la pensée.

David_Noir_garçon

Même la maladresse de mes doigts sur le clavier contribuent à grossir le nuage d’interférences entre ce que je vois s’afficher et ma pensée.

Peut-être faut-il se référer à la terre et non à l’eau ? Peut-être faut-il accueillir les permanentes perturbations du vivant comme un sol se constitue en accueillant les débris de feuilles, les insectes morts … toutes particules qui, soumises aux lois de la gravité, tombent un jour pour constituer ce que l’on nomme la croûte ?

Le regard insistant d’OTO sur ma plaie m’incite à en arracher la croûte.

Ça commence bien

C’est le travail premier de la conscience en temps de paix. On n’a rien d’autre à faire. Tout ce qui nous compose, force, intelligence, espoir, imagination … tout concourt et fusionne en ce point : bâtir une image acceptable …

Poursuivre la lecture

Mésaventure

Sur le chemin de mon aspect physique, je tendais à devenir ce que je voulais. Pour une sexualité anodine, banale, trop dans les clous, trop normée, c’était trop tard. La place du fantasme était faite comme on prépare le nid d’un attendu nouveau né. Le corps vrai, bandes de toiles tendues autour des hanches et du sexe, comme une gaze, maintiendrait un pansement de grande taille, une compresse appliquée sur tout le pourtour du bassin. Le premier réflexe animal, reptilien, poussant la chair à se désengager, se fit sentir. Le désir était alors encore inassouvi.

Pour une première expérience, je n’aimais pas ça. Non vraiment, ce type qui travaillait dans les télécommunications ne sentait pas bon. Il me traitait comme on traite les filles une fois la porte refermée, sans égard, en propriétaire mal dégrossi. Pour m’en débarrasser, je lui éjaculais dans l’oeil jusqu’à l’aveugler suffisamment durablement pour partir.

De retour en cabine, je racontais mon aventure à OTO qui ne sembla pas surpris. Il me dit qu’il n’avait plus à faire à ce genre de malotrus depuis longtemps. Depuis qu’il avait appris à devenir insensible à ce qui ne lui importait pas. Depuis qu’il savait mettre un terme à une relation dépourvue d’avantage.

10 ans plus tard

David Noir - Partouze plastique

« Si personne dans la salle ne veut donner suite à mon invitation, il y aura toujours eu les mots et la danse. »

DN_Gode

#solo décidément

Gode Blesse Me

Sodomie en place publique

Qu’est-ce qui pourrait bien se passer alors, si on couchait ensemble, à plusieurs, à deux cent, à dix mille ?
C’est là que nous nous croisons et que je vais me faire voir, par vous, par les Grecs, par l’Europe.
Allez donc me faire voir !
Qui en veut ?

En lire plus

Passons par la bibliothèque ...

Les composants du Livre Tout

background
A
  • Nous sommes
  • Sans états d'âmes
  • Nous n'avons
  • Plus peur

Tout est possible

Au fil des Parques Définitif, à défaut d'être immortel ...
  • Lave tes mains si tu veux me toucher
  • Rince ta bouche si tu veux me parler
  • Laisse à l'eau de la mer le soin de me porter
  • Son lit contient mon corps salé
  • J’y fais le mort toute la journée

C : Crève

Real Time Web Analytics
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien